FENARAC
20 boulevard de Grenelle - 75015 PARIS.
Tel : 01 45 77 94 04
Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Congrès de Limoux - 2018

Congrès annuel de la FENARAC

18 mai 2018, à Limoux dans l’Aude.

La FENARAC a tenu, le 18 mai 2018, son 34ème Congrès national à Limoux dans l’Aude, sur le thème : "Une protection sociale moderne et égalitaire". Malgré les grèves, de très nombreux adhérents et personnalités étaient au rendez-vous. A l’ouverture, une minute de silence a été observée à la mémoire des victimes des attentats commis à Carcassonne et Trèbes le 23 mars 2018.

PHOTO 25Le président THIVENIN a encouragé toutes et tous à se mobiliser derrière la FENARAC pour défendre, par tous les moyens, le pouvoir d’achat et les pensions des retraités, leur couverture santé, la prise en charge de la dépendance. Il a demandé aux congressistes de se mobiliser, rappelant qu’il n’y avait pas de combats que l’on gagne sans les avoir menés.

"La politique du gouvernement est connue : soutenir les entreprises et réduire la dette publique en redressant, notamment, les comptes de la Sécurité sociale par des économies et des réformes. D’où une politique de déshospitalisation et une restructuration des soins. D’où une réforme profonde à venir des retraites. D’où le remplacement progressif des cotisations sociales par un financement de plus en plus fiscalisé, par la CSG. Les retraités viennent d’en faire l’expérience douloureuse. Nous sommes dans une période de changements profonds. Depuis 1946, le financement de la protection sociale a surtout été basé sur le travail, c’est-à-dire sur des cotisations sociales impactant lourdement les entreprises. Cela ne peut plus continuer. Pour ne pas baisser les prestations sociales, son financement doit évoluer. Mais si les retraités sont mis à contribution, à plus forte raison, ils doivent être consultés sur l’évolution de la Sécurité sociale. Ils sont encore plus en droit d’exiger qu’elle réponde à leurs attentes en matière de retraite, santé et prise en charge de la dépendance".